Historique du projet  Historial del proyecto  History of the project 

Historique du projet

2007 - 2008

Le projet Aliento a été conçu en 2007 au moment de la naissance de la MSH Lorraine mais il n’a pu être intégré véritablement au sein du programme scientifique (axe 2 Langues, textes et documents) de la Maison qu’en avril 2008. Dès sa reconnaissance au sein de la MSH, il a pu recevoir des subventions régionales dans le cadre du Contrat de Projet Etat-Région 2007-2013. Les institutions auxquelles le projet est affilié (Inalco, Université de Lorraine, ATILF …) le soutiennent financièrement depuis lors.

Le projet est né d’une collaboration entre Marie-Christine Bornes Varol, Professeure de judéo-espagnol au département d’Etudes Hébraïques & Juives de l’Inalco, membre titulaire de l’équipe du CERMOM, auteure de travaux sur les proverbes et leurs transmissions interculturelles et Marie-Sol Ortola, Professeure au département d’Études ibériques et ibéro-américaines de l’Université de Lorraine, auteure de travaux sur la littérature en prose du XVIe siècle espagnol et alors membre de l’équipe ROMANIA.

L’idée d’un projet autour des proverbes et énoncés sapientiels a mûri à travers les discussions entre les deux coordinatrices au cours de la dernière décennie du siècle dernier autour de leurs travaux respectifs sur le dialogue anonyme du XVIe siècle, Viaje de Turquía, et sur les proverbes et leurs adaptations à des situations spécifiques dans le monde judéoespagnol d’Istanbul.

La collaboration avec Jean-Daniel Gronoff (ancien ingénieur de recherche spécialisé dans le développement de systèmes d'analyse de corpus en histoire, sociologie, linguistique et littérature à l’EHESS) a donné au projet un nouvel élan en l’orientant vers la recherche en Humanités Numériques
La collaboration  interdisciplinaire entre ces trois chercheurs rejoints par des linguistes et des spécialistes de textes en diverses langues croise les recherches sur les textes et la linguistique des textes, la parémiologie, la phraséologie, la sémantique de corpus, et le développement d’outils informatiques. Les deux coordonnatrices organisent un réseau international de collaborateurs et J. D. Gronoff applique les outils d’appariement et de croisement qu’il a développés pour la gestion de corpus multilingues à un exemplier tiré de notre corpus de référence, constitué de 5 textes (hébreu, latin, arabe et deux textes espagnols).

2008 - 2013

En 2008, le résultat ci-dessus est présenté lors d’un colloque à Séville (Fondation des Trois Cultures), puis au  1er colloque international d’Aliento en mars  2009 et, pour le versant informatique, au congrès Informatik 2010 à Leipzig ; Humanidades en la red, Barcelone 2011 ; IR-CORPUS, Paris 2012, et enfin, pour la phraséologie, en session spéciale du congrès EUROPHRAS en 2010.

Des liens étroits de collaboration et d’échanges sont établis avec les projets apparentés (SAWS, Paris 2010, Vienne 2011 ; CASG, Paris 2010, Halle 2010 ;  HiFOS, Trèves 2011, Nancy 2012, Trèves 2012 ; DicAuPro, Paris 2011, Louvain 2012) et la modélisation des annotations nécessaires au croisement des textes est finalisée et présentée lors des colloques internationaux et des ateliers ALIENTO en 2010 et 2011. Faute de financement pour continuer la recherche selon les orientations proposées par Jean-Daniel Gronoff et de développer les outils collaboratifs adaptés qu’il préconise, le travail au sein du projet s’oriente vers l’utilisation de l’éditeur XML Oxygen. Le rapprochement avec l’Atilf (qui intervenait déjà dans le cadre des réflexions menées au sein de l’axe 2 de la MSH Lorraine), a fait alors de ce laboratoire un partenaire du projet à part entière.

 

2014 - 2017

C’est dans cet esprit de collaboration entre l’Atilf et les laboratoires lorrain et parisien, appuyés sur le réseau international des collaborateurs d’Aliento, que le "Projet Blanc" ALIENTO a été retenu pour un financement par l’Agence Nationale de la Recherchependant 3 ans.