Fiche personnelle  Informacione personal  Personal information 

Fiche personnelle

  • Jean-Sébastien Rey

    Fonction:
    Maître de conférences (Habilité à Diriger des Recherches)



Biographie

Jean-Sébastien REY est Maître de Conférences HDR. Après des études de théologie à l’Université de Strasbourg il a été élève titulaire de l’École Biblique et Archéologique Française de Jérusalem (2003–2004). Il a obtenu un doctorat en 2006 en cotutelle avec l’Université catholique de Leuven, puis il a été nommé Maître de Conférences en 2007 à l’Université de Lorraine – Metz en sciences bibliques (langue hébraïque, Psaumes, littératures sapientielle, paulinienne et apocalyptique). Son Habilitation à Diriger les Recherches a été soutenue en 2012. Il est Directeur de la Revue de Qumrân (INT1) depuis 2013 et a reçu le Prix Suzanne Zvi de l’Académie des Sciences de Nancy en 2012.

Rôle au sein du projet
En charge de l’édition critique du texte hébreu de Ben Sira, de son balisage et des notices bibliographiques

Publications en lien avec le projet
Édité en collaboration avec Jan Joosten, Conservatism and Innovation in the Hebrew Language of the Hellenistic Period. Proccedings of a Fourth International Symposium on the Hebrew of the Dead Sea Scrolls & Ben Sira, Leiden, Brill, Studies on the Texts of the Desert of Judah 73, 2008
4QInstruction : sagesse et eschatologie, Leiden, Brill, Studies on the Texts of the Desert of Judah 81, 2009, 397 p., XIII planches
« 4QInstruction and the Letter to the Ephesians on the husband-wife relationship and the honor to the parents », dans Florentino Garcia-Martinez (éd.), Echoes from the Caves: Qumran and the New Testament, Leiden, Brill, Studies on the Texts of the Desert of Judah 85, 2009, p. 231–255
Édité en collaboration avec Jan Joosten, The Texts and Versions of the Book of Ben Sira: Transmission and Interpretation, Leiden, Brill, Supplements to the Journal for the Study of Judaism 150, 2011
« Un nouveau feuillet du manuscrit D de Ben Sira : notes de philologie et de critique textuelle », Revue de Qumrân 99 (2012), p. 395-422